Rimouski, c’est finiiiiiiiiii !!!!

Et voilà, je viens de passer mon dernier week-end à Rimouski. Hé oui, ça fait déjà cinq mois passés au pays des caribous. J’ai hâte de rentrer, de retrouver tout le monde. Si je devais faire une ‘tite conclusion, je dirais que c’était une bonne expérience dans l’ensemble, que j’ai vu de superbes paysages, que j’ai eu de bon collègues de travail mais que j’ai beaucoup de mal avec la mentalité des québécois.

Quelques expressions pour terminer en beauté :
Ici on annule pas, on cancelle.
On se fait piquer par les maringouins (comprendre les moustiques)
Elle est fine pour dire elle est gentille
Elle est bonne (non cela n’a rien de vulgaire), ça signifie elle est intelligente
Un bubu : une peluche
T’es pas très jasante! : T’es pas très bavarde!
Ok ok c’est correc’ = C’est bien/c’est bon

Sur ce, je vous laisse et vous dit à très vite en France 😉

Publié dans La vie au Québec, Les expressions | Laisser un commentaire

L’auberge espagnole…euh canadienne

Fini pour moi la petite vie tranquille, la grande maison, la paix… Et oui, je devais quitter la maison car les habitants à l’année emménagent. La solution de secours : l’auberge. Je séjourne donc à l’auberge internationale pour mes dix derniers jours. Un dortoir, un coin cuisine, un douche et des toilettes, le tout pour 10 personnes!  Je suis pas trop habituée, heureusement que c’est pour une courte durée, l’avantage c’est que ça permet de rencontrer de nouvelles personnes 🙂

L'auberge internationale

Publié dans La vie au Québec | Laisser un commentaire

Pancakes time !

Depuis le départ des parents, je suis un peu orpheline. Je retombe dans ma solitude. Donc pour m’occuper, je fais des pancakes! Il se passe plus grand chose à Rimouski, ça sent la fin…Hé oui, dans 2 semaines je suis de retour!!! Vraiment hâte de retrouver chéri, famille et amis 🙂

Pancakes

Publié dans La vie au Québec | Laisser un commentaire

Les jardins de Métis

Pendant que les hommes se rendent au lac Matapédia (long de 20km), les femmes vont voir les Jardins de Métis, reconnus internationalement comme une œuvre exceptionnelle d’art horticole. Quelque 3 000 espèces et variétés de plantes sont réparties dans une quinzaine de jardins. Juste à côté se trouve le festival international des jardins, avec New York à l’honneur, mais c’est tellement de l’art que je pense qu’il faut avoir fumer quelque chose pour comprendre ces oeuvres…

Des lys

Publié dans La vie au Québec | Laisser un commentaire

Les baleines!!!

Dimanche aprem, on part pour Rivière-du-Loup pour aller voir les baleines. A 13h30, nous montons à bord du Cavalier des Mers. Au bout de quelques minutes, on aperçoit au loin des belugas (appelés également baleines blanches). Puis nous croisons de petits rorquals et une dizaine de phoques. Vient ensuite le moment tant attendu : les baleines! Nous avons eu la chance de voir 4 rorquals commun au pied du bateau, c’était vraiment magnifique. Le rorqual commun est le deuxième plus grand mammifère marin, mesure 20m, pèse 70 tonnes et vit 140ans. Une expérience unique * _ *

Publié dans La vie au Québec | Laisser un commentaire

La Pointe-au-Père

Le site historique maritime de la Pointe-au-Père présente l’histoire méconnue du navire Empress of Ireland, le plus grand naufrage survenu au Canada (deuxième tragédie en importance juste après le Titanic). Le naufrage du paquebot, survenu le 29 mai 1914, fit 1 012 morts. On peut également voir le phare qui est l’un des plus hauts au Canada.

Le phare

Histoire de l’Empress of Ireland :
Le 29 juin 1906, l’Empress of Ireland effectue son voyage inaugural et devient le plus  grand et le plus luxueux des paquebots à naviguer sur le Saint-Laurent. Il est également l’un des navires les plus gros et les plus luxueux du monde. Il effectue des escales entre Québec et Liverpool en Angleterre, le navire passe obligatoirement par Pointe-au-Père y prendre ou y laisser son pilote. En 1914, l’Empress ofIreland est éperonné par un autre navire et coule en 14 minutes au large des côtes. Cette tragédie maritime entraîna la mort 1012 personnes. Certains invoqueront l’erreur humaine, d’autres un coup du sort, voire même une malédiction !

Publié dans La vie au Québec | Laisser un commentaire

Le canyon des portes de l’enfer

Samedi aprem, direction le Canyon des portes de l’Enfer!!! Celui-ci s’étire entre les parois atteignant 90 mètres. On a pu voir la chute du Grand Sault et on est passé sur la plus haute passerelle suspendue au Québec : 63 mètres. On a également descendu 300 marches pour atteindre la rivière Rimouski. Et pour finir en beauté, sur le chemin du retour on a vu un beau Père Castor 🙂

Chute du Grand Sault

 

 

Publié dans La vie au Québec | Laisser un commentaire

Le petit Champlain

Aujourd’hui on est parti se promener dans le centre ville de Québec, dans les rues pittoresques de Basse Ville, le quartier traditionnel. Sur ses petites rues pavées, on voit défiler des calèches et on y découvrent les quartiers historiques de la ville. On en a profité pour faire quelques emplettes : objets souvenirs du Québec. Je me suis achetée un attrape rêve 🙂  On a aussi fait l’expérience de la tire d’érable et dégusté des queues de castor, une bonne patisserie typique d’ici!

La famille!

Publié dans La vie au Québec | Laisser un commentaire

Les chutes de Montmorency

Après un bon p’tit dej à l’hotel, on est parti voir les chutes de Montmorency (chutes 30m plus hautes que celles du Niagara, mais beaucoup moins larges), c’était vraiment superbe à voir. Y’avait un tit arc-en-ciel en bas de la chute 🙂 Ensuite on est allé sur l’île d’Orléans, on a fait le tour. On s’est arrêté dans une érablière donc on a assisté à un petit cours sur la fabrication du sirop d’érable et on a eu droit à une dégustation! Et pour finir la journée, un p’tit resto à côté de l’hotel.

Les chutes

Fabrication du sirop d’érable :
Tout commence au début du printemps où il faut percer un trou dans l’écorce de l’arbre pour faire couleur l’eau d’érable. On récolte les gouttelettes qui tombent dans un seau. Le phénomène de la coulée est lié à la température de l’air, des conditions de gel la nuit suivies de températures plus élevées pendant le jour sont indispensables. Il faut ensuite passer à l’évaporation, étape qui consiste à transformer l’eau d’érable en sirop. On obtient du sirop d’érable en le chauffant à 104°C. Vient ensuite le filtrage du sirop afin de le débarrasser des potentielles impuretés. A titre informatif, il faut environ 50 litres d’eau d’érable pour produire 1 seul litre de sirop d’érable!

Publié dans La vie au Québec | Laisser un commentaire

Les retrouvailles

Vendredi matin, 8h30, rendez-vous avec mon covoitureur. Il se trouve que c’était un mec super cool alors on a beaucoup papoté durant le voyage : des études, du coût de la vie, des baleines, des stéréotypes québécois etc. Ensuite on a récupéré deux autres jeunes filles qui s’étaient fait un mini road trip et qui sortaient des « c’est l’fun! » à tout bout d’champ. Arrivée à Québec, retrouvailles avec les parents et le frérot, tout le monde avait le sourire, ça faisait bien plaisir 🙂 En plus, ils ont eu une belle voiture : une ford fusion, c’est trop la classe. Ensuite direction l’hôtel pour récupérer la chambre et poser les bagages. Début d’aprem, on est allé faire nos touristes au centre ville de Québec, c’était encore plus beau qu’au mois d’avril et il faisait super chaud (genre 35°C). On s’est baladé pendant 3 bonnes heures puis on a bougé vers le Vieux Port. Et pour finir la journée, un p’tit resto. Fin de la première journée, 21h tout le monde est mort à cause du voyage et du décalage horaire.

Les retrouvailles

Publié dans La vie au Québec | Laisser un commentaire